Défis Humanitaires : Bilan 2018 et perspectives 2019.

Avec sa nouvelle maquette et son logo, plus de régularité de parution et un nombre accru d’articles, le site Défis Humanitaires (DH) a, depuis février 2018, rempli sa mission et rencontré un grand intérêt. Avec 19 éditions en 2018 et près de 80 articles, DH réunit une communauté de 11 000  lecteurs qui va en s’élargissant, ce qui est prometteur pour un projet humanitaire si spécifique.
Dessin-message d’un enfant issu d’une famille syrienne réfugiée dans la région de Tripoli au Nord Liban.

 

Le Top 10 des articles les plus lus.

Le TOP 5 2018 des 80 articles les plus lus est riche d’enseignements. Arrive largement en tête l’article de Pierre Brunet « L’humanitaire est-il encore en mission ». C’est un très bon signe du questionnement sur l’évolution de l’humanitaire. Arrive en second l’interview de Jean-Marc Châtaigner sur « Le Sahel est-il en danger ? ». En 3ème position vient l’étude sur « Les ONG humanitaires françaises à l’international », suivie de « La tomate à l’épreuve des procédures » de Wendey, et enfin de l’éditorial sur « L’Irak entre guerre et paix face à l’enjeu de la reconstruction ».

Les 5 sujets suivants du Top 10 sont, dans l’ordre : « L’AFD face aux crises » avec Nelly Reliat, « Le siècle des fondations » d’Antoine Vaccaro, l’entretien avec Eric Gazeau de Résonances Humanitaires, le livre de Stephen Smith « La ruée vers l’Europe » présenté par Élise Cuny et l’interview de Boris Martin et Audrey Sala d’Alternatives Humanitaires.

En résumé, ce sont surtout des sujets traitant de géopolitique, des problématiques humanitaires, de la géopolitique de l’aide au Sahel et de la reconstruction en Irak, de l’évolution de l’AFD quant au lien urgence-reconstruction-développement, et enfin d’innovations, de philanthropie et de démographie qui vous ont intéressé.

 

Un grand merci à tous les contributeurs et pour vos suggestions.

Nous tenons ici à remercier chaleureusement tous les intervenants qui ont participé à DH sous forme d’articles, d’interviews, d’émissions et d’études, pour leurs contributions essentielles à une plus grande intelligence des défis, des acteurs, des contextes, des capacités et des actions.

Ce top 10 corrobore pour une large part les résultats de notre questionnaire qui indiquait un intérêt très marqué pour la géopolitique, pour l’innovation avec des demandes sur les stratégies multi-acteurs, les crises humanitaires (Syrie, impact de l’aide au Sahel…), l’évolution de l’aide du côté des opérateurs terrain.  

 

L’impact du site en question.

Certains de nos lecteurs nous interrogent  sur les limites de l’audience et des réseaux de diffusion du site. Alors, où en sommes-nous ? En plus des abonnés, la lettre d’information est adressée à chaque numéro à près de 2 000 décideurs parmi les ONG, journalistes, institutions françaises, européennes et internationales, chercheurs et universitaires, acteurs de l’eau et amis, soit un potentiel d’une grande qualité et d’une réelle influence dans les affaires humanitaires et leur environnement. Et, les articles du site sont régulièrement postés sur les réseaux sociaux, démultipliant ainsi leur diffusion et leur impact.  

Prenons l’exemple de l’article de Pierre Brunet, « L’humanitaire est-il encore en mission ? »,  qui a connu une véritable envolée du nombre de lecteurs en quelques jours. Celle-ci traduit bien le questionnement partagé par de nombreux humanitaires sur les évolutions, et parfois les dérives, de l’action humanitaire. Ce débat mérite d’avoir lieu. Plusieurs réunions sont d’ailleurs prévues à ce sujet en janvier, et nous en rendrons compte tout en stimulant cet aggiornamento humanitaire. Voilà un bon exemple de la valeur ajoutée que le site apporte et entend poursuivre en 2019.

 

En avant pour une bonne année 2019.

Défis Humanitaires va donc contribuer à impulser et approfondir ce débat sur la nature même de l’humanitaire, sur ses évolutions, dérives et innovations.  Il en sera de même avec une seconde édition de l’étude sur « Les ONG humanitaires françaises à l’international ». Celle-ci va évoluer dans son contenu et vos suggestions, vos attentes et propositions sont les bienvenues pour l’enrichir.

Il y aura aussi des articles sur des crises humanitaires, sur l’eau et la sécurité, des interviews avec des responsables humanitaires et des politiques publiques, des exemples d’innovations mises en œuvre par des ONG, des points de situation sur la philanthropie, un suivi du Grand Bargain, des chiffres sur les réfugiés et déplacés, sur la croissance démographique et bien d’autres sujets.

Pour remplir cette mission, DH va modifier son rythme de parution pour passer d’une édition toutes les 2 semaines à une édition toutes les 3 semaines, afin de renforcer son contenu tout en développant son organisation. 

Vous pouvez  y contribuer notamment en diffusant autour de vous la Lettre d’Information DH et ses articles publiés sur les réseaux sociaux.

Nous vous présentons nos vœux les plus amicaux pour vous et vos projets. Vous pouvez compter sur Défis Humanitaires pour vous informer et vous associer au débat d’opinion dont l’humanitaire a le plus grand besoin.  

 

Défis Humanitaires.
infos@defishumanitaires.com

 

Nous remercions celles et ceux qui ont écrits des articles ou réalisés des interviews dans Défis Humanitaires en 2018.

Hamada Ag Ahmezd, dit Wendey.
Alain Boinet, fondateur du site Défis Humanitaires.
Juliette Brigand.
Pierre Brunet, écrivain.
Jean-Marc Châtaigner, ambassadeur spécial pour le Sahel.
Gilles Collard, directeur de Bioforce.
Élise Cuny, Institut Royal des Relations Internationales (Belgique).
Anaïd de Dieuleveult, photographe.
Franck Galland. Expert eau et sécurité.
Éric Gazeau de Résonances Humanitaires.
Salina Grenet-Catalano, cheffe de la mission de stabilisation au CDCS, ministère de l’Europe et des Affaires étrangères.
Camille Julienne.
Martin Leménager, direction de l’eau à l’AFD.
Boris Martin, rédacteur en chef d’Alternatives Humanitaires.
Éléonore Martinez.
Benoit Miribel, directeur de la Fondation Mérieux.
Fantine Monot.
Tiécoura N’Daou, photographe.
Martin Noblecourt et Edmond Wach de Cart’ONG.
Patrice Paoli, ancien directeur du Centre de Crise et de Soutien du ministère de l’Europe et des Affaires étrangères.
Nelly Reliat, cellule Crise et Conflits à l’AFD.
Audrey Sala, chargée de communication et de coordination chez Alternatives Humanitaires.
Antoine Vaccaro, président du CERPHI.

Bertrand X, lecteur Défis Humanitaires.

Nous souhaitons également remercier les médias et les organisations suivantes pour leur accord de publication pour des articles ou des émissions.  

Artlines. Société de production.
Cart’ONG.
Coordination Humanitaire et Développement (CHD).
Défense, revue de l’IHEDN.
La Croix.
Les Échos.
L’Opinion.
MSF-Crash.
Résonances Humanitaires.
(Re)sources, think tank.
RFI. Géopolitique Le Débat, Priorité Santé.
Solidarités International.
The Conversation.