« L’or bleu au coeur de la guerre en Ukraine », un podcast de Géopolitique, le débat sur RFI

Distribution d’eau à une école à Toretsk, Ukraine @UNICEF/2018/Getman

À l’occasion du Forum mondial de l’eau qui s’est tenu cette semaine à Dakar, au Sénégal, RFI dresse un bilan de la situation actuelle de l’or bleu, avec Amélie Beaucour. Alors qu’un habitant sur trois n’a toujours pas accès à l’eau potable, les efforts internationaux ne vont pas dans le bon sens. L’eau est d’ailleurs un enjeu majeur de la guerre en Ukraine. À Marioupol, ville portuaire du sud-est du pays, les civils qui n’ont pas pu être évacués, sont contraints de boire de l’eau insalubre, drainée des radiateurs ou provenant de ruisseaux pollués. Pour les soldats des deux fronts, l’autonomie hydrique est également un paramètre non négligeable et les zones d’approvisionnement et d’assainissement deviennent des points névralgiques du conflit. Quelles solutions d’approvisionnement sur le terrain ukrainien et dans les autres zones de conflits ? Où en est-on de l’objectif des Nations unies de garantir un accès à l’eau pour tous d’ici 2030 ?

Ces questions sont répondues par :

  • Franck Galland, chercheur associé à la Fondation pour la recherche stratégique et président du cabinet d’ingénierie-conseil ES2, spécialiste des problèmes sécuritaires liés à l’eau, auteur de Guerre et eau (éditions Robert Laffont, 2021)
  • Alain Boinet, fondateur de l’ONG Solidarité internationale et rédacteur pour Défis Humanitaires, au téléphone depuis Dakar.

Pour écouter le podcast de : L’or bleu au coeur de la guerre en Ukraine – Géopolitique, le débat (rfi.fr)