Bioforce, la formation humanitaire par excellence

Par Alain Boinet, suite à l’Assemblée Générale de Bioforce du 9 juin 2018

Crédits réservés. AG de Bioforce du 9 juin 2018.

« Nous ne pourrons répondre aux besoins humanitaires qui augmentent sans investir dans la création de viviers de professionnels disponibles et efficaces et le renforcement de compétences spécifiques » affirment avec raison Bernard Sinou, Président de Bioforce, et Gilles Collard, Directeur général en introduction du Rapport d’activité 2017 lors de l’Assemblée Générale du 9 juin 2018.

Comme Parrain de la Promotion 2017-2018 de Bioforce, j’ai pu mesurer le formidable développement de cette véritable « école de l’humanitaire » pour avoir été témoin de sa naissance, puis membre de son Conseil d’Administration durant quelques années et surtout comme partenaire – avec Solidarités International – faisant appel à leurs étudiants.

Bioforce, c’est l’histoire d’une nécessité. Que l’on en juge : en 2017 c’est 2945 personnes formées, accompagnées ou certifiées grâce à l’investissement de 287 formateurs et consultants au travers de 22 parcours de formations pour 9 métiers humanitaires.

2017, c’est aussi l’inauguration du nouveau Centre de Formation régionale de Dakar au Sénégal, qui a reçu 1000 dossiers de candidatures venant de 17 pays. A n’en pas douter, ce Centre de Dakar fera date tant dans le développement que dans l’évolution de l’humanitaire. De même que les partenariats de formation avec le Programme Alimentaire Mondial (PAM) en Afrique de l’Ouest et Centrale ou encore avec des ONG, comme en Centrafrique (RCA), pour former des personnels et partenaires nationaux.

Vous trouverez ci-dessous le Rapport d’activité 2017 que je vous recommande.

L’AG a été suivie d’un débat animé par Michel Deprost, rédacteur en chef d’Enviscope et ancien journaliste au Progrès de Lyon, avec la participation de Hubert Julien Laferrière, député, membre de la Commission des Affaires étrangères et rapporteur du budget de l’Aide Publique au Développement, Karim Bensiam, directeur général du Groupe Brunet International et Alain Boinet, votre serviteur.

Le thème choisi était « Regards croisés sur l’évolution de l’aide en 2025 » dont vous pourrez découvrir la vidéo ci-dessous.

Avant de vous laisser participer à ce débat en vidéo, un dernier mot pour saluer Mme Claude Lardy, admirable Présidente d’Honneur de Bioforce ainsi que le soutien constant de la Fondation Mérieux, représentée par Benoit Miribel, son directeur général.

Cliquez ici pour lire le rapport d’activité 2017 de Bioforce. 

Cliquez ici pour voir la vidéo « Regards croisés sur l’évolution de l’aide en 2025« .